Cartographie

Le progrès de la connaissance se résume peut-être en une meilleure compréhension de notre ignorance.
Robert Mossé

Une cartographie permet d'avoir une vision claire et globale des éléments cartographiés : par exemple, des activités (processus) et de leurs interactions, des compétences exercées dans l'entreprise, des systèmes d'informations et des données relatives, …

Sans cette vision globale, il y a des risques de mauvaise visibilité sur les capacités d'offre et /ou de mauvaise coordination :
perte de temps, redondance de saisie d'informations, …

Exemple d'objectifs recherchés pour une cartographie des compétences :
  • gérer l'adéquation des compétences aux besoins des activités, surtout dans des actions de reconfiguration,
  • accroître la mise en coopération des compétences par une meilleure communication technique interne.

Description succinte

Les objectifs attendus de la cartographie sont définis. Les éléments de la cartographie sont identifiés, listés (ex. les domaines de connaissances, les systèmes d'informations) à partir des sources d'informations de l'entreprise (documents, SI, acteurs).
Les éléments de la cartographie sont décrits et structurés / organisés (par processus, par fonction, ou par domaine) via des entretiens auprès d'acteurs, envoi d'un formulaire ….

Résultat

La cartographie. Pour une cartographie des connaissances, chaque élément peut être décris comme suit (exemple) :
  • Qui détient ces connaissances ? A quel endroit ? Sous quelle forme ?
  • Qui utilise ces connaissances ? Quand ? Comment ?
  • Quelle est leur qualité ? Connaissances certaines (celles dont la vérité ne fait pas de doute) et connaissances incertaines (celles dont la vérité n'est pas assurée)
  • etc.